Le Rise Festival 2021 est ajourné.

Cette décision vient ainsi s’ajouter à la longue liste des évènements reportés ou annulés en cette période de crise sanitaire dont personne n’a ni les clés, ni la totale compréhension.

Toute notre équipe d’organisation a malheureusement dû se plier à une réalité plus économique que sanitaire. Le concept même du Festival repose sur deux piliers sur lesquels nous n’avons actuellement aucune assurance. Certaines salles de cinéma n’ont absolument aucune visibilité sur leur proche avenir (les mesures de couvre-feu vont évidemment rajouter à cette crise) et la production de films (notamment étrangers) ne permet actuellement pas d’établir une programmation qualitative pour deux heures de projection.

A cela se rajoute une véritable incertitude en termes d’affluence potentielle si nous décidions d’organiser malgré tout l’édition 2021 sur les habituels mois de Février-Mars. Le Rise Festival ne peut vivre que grâce à vous, spectateurs. En effet, bien que nous soyons dans une dynamique associative, un résultat économique déficitaire, conséquence d’une affluence frileuse, signerait la fin du Festival. Il est donc bien question de no-kill…

Cependant, positivons ! Tout le monde en a besoin. Le No-kill peut se justifier pour préserver et sauvegarder ce qu’il reste. Ainsi lorsque les facteurs limitant auront disparu, le « fleuve » Rise retrouvera toute sa vigueur. Les prémices sont là : notre organisation a reçu de superbes projets de films français candidats à notre bourse. Ainsi que nous nous y étions engagés, une bonne partie des recettes issues de la vente des places 2020 vont donc aller au financement de trois films. Début Décembre, les heureux lauréats seront informés de leur sélection au Rise 2021 : car oui, le Rise 2021 est simplement ajourné. Si le virus le permet (et les décisions de nos autorités en mal de cohérence), nous décalerons l’évènement à l’automne de l’an prochain.

D’ici là, prenez soin de vous, de vos proches et de vos rivières…

L’équipe du Rise-Festival

Catégories : Edition 2021

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *