Après les mots de Pierre, qui rythmaient la vie du Rise Festival France depuis quelques années maintenant, c’est à mon tour de reprendre le flambeau. La tâche ne sera pas simple mais c’est avec une grande motivation que je vais affronter l’angoisse de la page blanche…

Tout d’abord, au nom de toute l’équipe du Rise Festival France, je vous présente mes meilleurs vœux pour cette année 2022, qu’elle puisse être riche de rencontres, de découvertes et de nouvelles rivières et autres lacs, mers et océans à explorer, canne à mouche à la main…

Merci à Nicolas Germain pour la photo de sa rivière de cœur

Le RISE FESTIVAL fait la part belle aux films français

En cette année qui risque encore malheureusement d’être spéciale au vu des conditions sanitaires qui se dégradent de jour en jour, nous y croyons et nous souhaitons vous faire rêver comme le Rise m’a fait rêver il y a 12 ans.

Projeter des films de pêche sur grand écran est unique en France et je crois qu’en cette période où tout est interdit, où l’on nous a divisés, isolés, faire rêver, voyager, découvrir en regardant des films de qualité et en compagnie d’autres passionnés est quelque chose d’essentiel.

Les films de cette année ont été rigoureusement sélectionnés par l’ensemble de l’équipe, et nous vous proposons pas moins de 4 films de réalisateurs français, dont 3 filmés sur le territoire. C’est important de le souligner car il y a encore beaucoup de potentiel pêche en France, malheureusement pas assez protégé ni mis en valeur. Nous aimons à penser que les films que nous sélectionnons pour vous participent à favoriser une prise de conscience nécessaire de tous pour tenter d’y remédier.

Le RISE FESTIVAL France soutient les productions « engagées »

Toutefois, certains territoires ‘ »se bougent » pour faire avancer la réglementation ou sauvegarder et préserver les milieux aquatiques et les efforts portent leurs fruits. Des femmes et des hommes unissent leurs forces pour faire bouger les lignes et communiquer sur leurs actions, via les écrans du RISE FESTIVAL, ne peut que participer à faire avancer les choses. Il y avait eu un film, il y a quelques années, sur le prix Charles Ritz par exemple, film qui avait bénéficié d’une bourse du Rise Festival, il y aura cette année un autre magnifique film sur un exemple de bonne gestion des populations piscicoles, « Il était une fois l’ombre de la Vienne ». Mais nous reviendrons rapidement sur les différents films que nous allons vous présenter lors de cette 12ème édition du RISE FESTIVAL.

Le RISE FESTIVAL France n’existerait pas sans vous

Le Rise Festival, c’est certes une équipe dynamique, mais c’est surtout des relais locaux, des passionné-e-s qui œuvrent, dans l’ombre, pour vous permettre de visionner ces films, mais également certaines collectivités et autres fédérations départementales de pêche et de protection des milieux aquatiques. Je tiens à les remercier chaleureusement car sans eux nous ne serions pas grand-chose.

Enfin, nos « Imagos », les partenaires « privés » qui nous soutiennent depuis de nombreuses années maintenant pour la plupart, représentant vos marques de pêche favorites, HOHFLYFISH, FIELD & FISH, CALERI FLYFISHING, FISH&TRIP et PLANET FLY FISHING et « subimagos », le Domaine de Veirières et le lac de Malaguet. Nous n’oublions pas non plus les partenaires « médias », qui nous aident à faire passer, entre autres, nos informations, PECHE MOUCHE et 8’6 pour la presse spécialisée et Nicolas Germain Fly Shop, Gobages, Auvergne Passion Mouche et Le Mouching du côté des blogs.

Le RISE FESTIVAL reste à la merci du virus

Malheureusement, cette année encore, même si pour l’instant l’organisation continue normalement, avec un peu de retard toutefois en lien avec les conditions particulières que nous avons rencontré jusque-là, il nous faut aborder un point un peu moins réjouissant.

Tout d’abord, il est à noter que nous avions annoncé une 20aine de villes mais qu’il y en aura, au final, qu’une petite 15aine, voire un peu moins, essentiellement par crainte de mesures trop restrictives. Ensuite, nous nous réservons le droit d’annuler cette édition, à l’image des années précédentes, si nous jugeons que les conditions ne permettent pas au Festival d’avoir lieu normalement.

La Conclusion du Président du RISE FESTIVAL

Ce lundi 3 janvier je viens d’arriver sur une île Française bien connue pour la pêche des poissons exotiques. Qui aurait pu s’imaginer 20 ans en arrière que la pêche à la mouche m’emmènerait loin des plateaux du Livradois à traquer des poissons dans une eau à 28 degrés en plein hiver ! Le Rise, à travers ses films, m’a fait voyager, découvrir de nouveaux horizons, et il reste tant de possibilités…

Bon Festival à toutes et à tous

Seb

Catégories : Edition 2022

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *